Publié dans Poésie

La signature du silence

Je sais

comment

signe

le silence :

 

je le vois

aux méandres

de l’onde

entre

 

les terres,

à la courbe

de la flamme

dans l’ombre

 

quand

passe

le souffle

de l’Ami,

 

au sentier

qui se déhanche

à l’approche

de la demeure,

 

aux déliés

du vent

sur l’herbe

tendre…

 

Aussitôt

que je me penche

pour lire

cette signature

 

à fleur

de murmure,

le silence

l’efface

 

de manière

à ne laisser

aucune

trace

 

et, l’instant

d’après,

la recommence

comme si de rien n’était…

 

Géraldine Andrée

Auteur :

Ecrivaine, poétesse, biographe, veilleuse et éveilleuse de Vie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s