Publié dans peinture, Poésie

Chemin

Quand le poème que j’écris
est devenu chemin,
je m’efface.
Je laisse la place
à la trace
de l’autre.

Tableau : Samoukan Assaad.

Samoukan Assaad, peintre syrien résidant à Lattaquié, donne formes, couleurs, souffles et visages à l’Invisible que seuls nos yeux intérieurs peuvent voir. Les peintures de Samoukan Assaad nous regardent où que l’on soit. Et elles nous guident vers cette éternité où la terre prend chair.

https://fr.artquid.com/seller/arquid.comsamoukan/about

https://www.maycreations.eu/pages/artistes-en-mouvement/page-3-1-1-1-1.html

Poème : Géraldine Andrée