Publié dans Poésie

Le poète

Lorsqu’il a tout dit,
le poète s’enfuit
dans la longue
nuit.

Mais si l’on se penche
sur son silence,
l’on peut voir,
éclairée

par la lampe
lointaine
des astres,
la frêle

empreinte
de ses poèmes
qui nous mène
jusqu’à notre regard.

Géraldine Andrée

Auteur :

Ecrivaine, poétesse, biographe, veilleuse et éveilleuse de Vie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s