Ecrire, se dit-elle.

Le miroitement de l’encre où elle se reconnaît.

La langue de mon pays

La langue de mon pays
se fait comprendre avec
la haute voix du vent