Orpheline et libre

Dans la nuit du 11 au 12 novembre, alors que j’avais assisté à une conférence sur cette « frontière invisible » qui nous sépare, nous, vivants, du monde de l’au-delà, mon père est décédé d’un infarctus massif.

J’ai déposé ma douleur

J’ai déposé ma douleur sur le seuil de ta nouvelle demeure pour que tu la prennes dans tes bras tel […]

Tant que je prononcerai ton nom

Tant que je prononcerai ton nom tu seras là et je ferai du silence un écho auquel par le souvenir […]

Ton nom

Ton nom Guy Est un pont Entre le silence D’ici Et les chants De là-bas Une seule Syllabe Et j’approche […]

Où es-tu partie ?

Ma tante, qui souffrait de la maladie de l’oubli, est décédée. Ma tante, présente bien qu’absente ou absente dans sa […]

René(e)

C’est quelques mois après ton décès, alors que je pressentais ta vie dans une autre dimension, que je compris le sens du prénom René(e).

Qui étais-je ?

Qui étais-je avant d’être Moi ?

Il demeurera

Quand tout sera cendre, il demeurera la souvenance des mots   qui bruissent à l’aube sur la feuille blanche.   […]