Publié dans Créavie, Grapho-thérapie

S’ancrer dans l’instant présent

Toutes les spiritualités nous conseillent de nous ancrer dans l’instant présent.
Nous vivons tant dans le passé et dans l’avenir !
Mais comment faire, concrètement ?

L’écriture peut nous y aider.
Je m’assois en ayant conscience de l’appui de mon bras
sur la table de bois.

J’éprouve la texture
de la couverture de mon cahier,
le grain de son papier.

J’entends
le léger froissement
de la page qui se tourne.

Quand je débouche
mon stylo plume,
je capte l’étincelle

de sa pointe
qui danse
dans le soleil.

Et l’encre
me ramène
la senteur des sous-bois

de mon enfance
où j’ai inscrit
la trace de mon pas.

Puis, je vois
le jour
luire dans le mot.

Qu’importe le message.
Chaque phrase
contient sa vérité.

C’est ainsi que je m’ancre
dans l’instant
présent.

Vous aurez peut-être
d’autres manières
de faire.

Un tapis de méditation,
la conscience
du souffle

sont très utiles,
mais l’écriture
est aussi une respiration

qui nous rend
présents
à notre propre instant.

Ecrivez !
Et vous vivrez
qui vous êtes !

Ecrivez !
Et vous serez
en Vie !

Géraldine Andrée

Publié dans Cahier du matin, Créavie, Grapho-thérapie

Page blanche

Page blanche

Pause

Retourner ses paumes

puis fermer les yeux

Ne penser à rien

même pas au mot prochain

ce futur oiseau

dont chaque note

se destine

à une goutte d’encre

précise

Demeurer dans l’espace

où ne s’énoncent

nulle vérité

nulle formule

et où le regard

renonce

à tout signe

Avant de prendre

la plume

être le ciel

de son silence

sa propre

page blanche

Géraldine Andrée

Publié dans Art-thérapie, C'est la Vie !, C'est ma vie !, Cahier du matin, Créavie, Je pour Tous, Journal créatif

La guérison est ma priorité

La guérison est ma priorité.
Le calme. Le repos. Le silence où coule une musique secrète.

Une table ronde sur laquelle m’attend mon cahier ouvert.
A côté, une tasse de thé chaud.

Chaque chose importante est là, en abondance. La sérénité entoure mes mots. L’encre reflète la lumière de ma lampe.

Prendre le temps de respirer, de réfléchir, de méditer, d’être consciente du souffle qui franchit mes lèvres.

Ecouter le frottement de ma plume sur la feuille pendant que bat mon sang.

Quand j’écris, mon coeur devient le choeur de toutes les harmonies.

Quand j’écris, je vis chaque instant à mon rythme.

Géraldine Andrée
Journal