Créavie : J’écris

J’écris pour accompagner du murmure de mon coeur le cours des choses Géraldine Andrée

La langue de mon pays

La langue de mon pays
se fait comprendre avec
la haute voix du vent

Retrouver le fil

Il me semble parfois que ma vie m’échappe comme un tissu que l’on déroberait de mes mains.

René(e)

C’est quelques mois après ton décès, alors que je pressentais ta vie dans une autre dimension, que je compris le sens du prénom René(e).

L’abeille de mon rêve

Dans mon rêve,
une abeille
venue du jardin
de mon enfance

Protéger les mots

Protéger les mots
qui disent le soleil
les champs bleus à l’aube
la crinière des chevaux
jaillis de l’azur
le chant du vent
ce vif-argent
courant
d’oreille en oreille
le jeu des ombres
qui rendent le chemin
tant de fois
emprunté
nouveau
à chaque seconde
les pépites d’or
accrochées à la robe de la nuit
le souffle de la voile
que l’on voit frémir de l’autre rive
Protéger
ce qui se crie se murmure
à fleur de monde
puis se porte jusqu’au coeur
et dont les battements
s’accordent
au silence de l’écoute
Protéger coûte que coûte
quoi qu’il arrive
la Poésie

Géraldine Andrée

Créavie : Ecrire sa guérison 2

Explorer toutes les possibilités du cahier