Saint-Luc

Tu me dis :

« J’attendais que la mer se retire.

Protéger les mots

Protéger les mots
qui disent le soleil
les champs bleus à l’aube
la crinière des chevaux
jaillis de l’azur
le chant du vent
ce vif-argent
courant
d’oreille en oreille
le jeu des ombres
qui rendent le chemin
tant de fois
emprunté
nouveau
à chaque seconde
les pépites d’or
accrochées à la robe de la nuit
le souffle de la voile
que l’on voit frémir de l’autre rive
Protéger
ce qui se crie se murmure
à fleur de monde
puis se porte jusqu’au coeur
et dont les battements
s’accordent
au silence de l’écoute
Protéger coûte que coûte
quoi qu’il arrive
la Poésie

Géraldine Andrée

Qui étais-je ?

Qui étais-je avant d’être Moi ?

A l’aurore ta parole

J’aime

entendre

à l’aurore

ta parole

Le jour férié

Mon rêve est d’ajouter un jour férié dans la semaine, un jour dédié aux fleurs, aux yeux des animaux, aux […]

Les rêves

Les rêves sont ce que l’âme a vu avant de venir s’incarner ici.