Chaque jour,

je me fais

ce seul

serment :

 

« Demain

matin,

j’écrirai

mon journal. »

 

Si je suis fidèle

à cette rencontre

avec la grande

page blanche,

 

la Vie

prendra au sérieux

mes plus vastes

demandes.

 

***

 

Ouvrir son cahier secret

comme on ouvre une porte.

Passer le seuil de la marge.

 

Avancer vers l’inconnu

qui se présente

à portée de main.

 

Compter son temps

non plus en secondes

qui étincellent

 

toujours, certes,

sur le balancier

de la pendule,

 

mais en mots

qui luisent

dans leur reflet

 

d’encre fraîche.

C’est tout ce qui importe

en ce jour.

 

Géraldine Andrée

Ecrivaine, poétesse, biographe, veilleuse et éveilleuse de Vie !

Laisser un commentaire