Orpheline et libre

Dans la nuit du 11 au 12 novembre, alors que j’avais assisté à une conférence sur cette « frontière invisible » qui nous sépare, nous, vivants, du monde de l’au-delà, mon père est décédé d’un infarctus massif.

J’ai déposé ma douleur

J’ai déposé ma douleur sur le seuil de ta nouvelle demeure pour que tu la prennes dans tes bras tel […]

Tant que je prononcerai ton nom

Tant que je prononcerai ton nom tu seras là et je ferai du silence un écho auquel par le souvenir […]

Ecris ta vie !

Ecris ta vie parce que personne ne peut la vivre à ta place. Ecris tes rêves, tes désirs, tes projets. […]

Tu veux écrire parce que le temps passe.

Tu veux écrire parce que le temps passe et qu’il te faut garder un souvenir de ce que tu as […]

Retrouver le fil

Il me semble parfois que ma vie m’échappe comme un tissu que l’on déroberait de mes mains.

Créavie : La botanique de l’âme

Prends soin de ta Vie comme d’une jeune plante.

Sculptrice d’encre

En regardant les grandes cartouches d’encre où tremble le reflet de la lampe du soir, elle songe aux mots qui […]