Retrouver le fil

Il me semble parfois que ma vie m’échappe comme un tissu que l’on déroberait de mes mains.

Le jour férié

Mon rêve est d’ajouter un jour férié dans la semaine, un jour dédié aux fleurs, aux yeux des animaux, aux […]

Mon dernier-né

Pour un prix très-très modique, la Poésie entre dans le métro, le bureau, le hall de gare, la salle de classe, le wagon TER.

Le bleu de l’infini efface la fenêtre grise, les nuages, la pluie ou le givre.

Le rythme du vent, la soie de la brise et l’encre de la lumière irisent les jours d’hiver.

L’espace purifie l’âme pendant les déambulations sur les trottoirs.

Les danseuses

Tu les trouves tôt le matin, après l’éloignement de la marée, déposées ça et là par les vagues sur la vaste marge du sable.

Vois comme elles ondulent, comme elles ondoient. Le souffle du vent allume de nouveaux reflets sur leur corps frémissant.

Les mains de ta grâce

Je me souviens
de la grâce
de tes mains :

Tu as toujours aimé les orages

Toi, si calme, si discrète, tu as toujours aimé les orages.

Un jardin dans un poème

Toutes ces fleurs qui offrent leur âme au vent, les herbes dont le parfum s’exhale dans chaque goutte d’arrosage, les […]