J’ai déposé ma douleur

J’ai déposé ma douleur sur le seuil de ta nouvelle demeure pour que tu la prennes dans tes bras tel […]

Tant que je prononcerai ton nom

Tant que je prononcerai ton nom tu seras là et je ferai du silence un écho auquel par le souvenir […]

Créavie : En écrivant…

Ouvrir la fenêtre : que la lumière du jour se pose sur les feuilles de sa saison de vie.

Sculptrice d’encre

En regardant les grandes cartouches d’encre où tremble le reflet de la lampe du soir, elle songe aux mots qui […]

Créavie : Lire, écrire, aimer, rire

Lire, écrire, aimer, rire. Quatre verbes qui me donnent la vie à chaque instant. Tant qu’il restera la musique et […]

Où es-tu partie ?

Ma tante, qui souffrait de la maladie de l’oubli, est décédée. Ma tante, présente bien qu’absente ou absente dans sa […]

René(e)

C’est quelques mois après ton décès, alors que je pressentais ta vie dans une autre dimension, que je compris le sens du prénom René(e).

L’abeille de mon rêve

Dans mon rêve,
une abeille
venue du jardin
de mon enfance

Créavie : L’extérieur et l’intérieur

Tout ce que nous cherchons à l’extérieur, nous l’avons à l’intérieur.

Parce que l’écriture

Parce que l’écriture permet de retrouver notre état d’enfant, ce « parlêtre » comme le disait Lacan, d’avant les traumatismes,