La pluie sicilienne

J’ai la nostalgie
de la pluie sicilienne,
si tiède, si douce,
qui emporte

avec la grâce
de son souffle
la torpeur
des jours d’août ;

qui chante
dans les cheveux ;
danse
sur les épaules ;

tinte
autour des hanches
comme un foulard
d’Orient

qu’une main
en sa malice
déroule
de haut ;

riche
du sel
de la vague
prochaine,

du frémissement
des palmiers
sur la rive
à fleur de rêve ;

et qui accroche
derrière
les persiennes
lorsque

ses gouttes
sèchent
des étoiles
à notre peau

devenue
ciel.
J’ai la nostalgie
de la pluie sicilienne.

Géraldine Andrée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s