Publié dans Poésie, Un troublant été

Juste quelques jours d’été

Juste quelques jours d’été

Une pincée
d’herbe
Une goutte
de soleil

dans le rire
de la brise
Un peu de menthe
dans le thé

Le froissement
des oliviers
à fleur
de mer

et là-bas
sur le chemin
bordé de thym
l’enfance

en robe
blanche
qui revient
de l’éternité

Géraldine Andrée

Auteur :

Ecrivaine, poétesse, biographe, veilleuse et éveilleuse de Vie !

Un commentaire sur « Juste quelques jours d’été »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s